Actualité Tribune Forums Photos Music Sports Sites Interviews Downloads Carrefour Contact
Interview
M. Radji Latifou, président du comité Miss Inter collégienne : « Encourager la jeune élève à prendre conscience de son éducation »
AgoraPress Lomé - Propos récueillis par Dosseh SOHEY
Lomé, le 16 juillet 2008 - Pour la promotion de l’émancipation de la jeune fille et son soutien en matière d’éducation, un nouveau concept a vu le jour et prend le nom de Miss Inter collégienne. Dans une interview que le président du comité d’organisation de Miss Inter collégienne nous a accordée, M. Radji Latifou explique la particularité de son comité par rapport aux autres, ses objectifs, les critères de sélection des candidates et les avantages à leur accorder et les conditions de participation. 
 

M. Radji Latifou
Président du comité Miss Inter collégienne

Togoforum : En matière de l’émancipation de la femme et de l’égalité des sexes, plusieurs initiatives ont été prises en l’occurrence les élections miss. En organisant Miss Inter collégienne, quelle est votre spécificité par rapport aux autres comités miss ?
M. Radji Latifou : Effectivement, il y a des comités miss qui organisent des compétitions culturelles destinées à choisir la plus belle fille dans tel ou tel domaine. Mais il apparaît que l’accent est le plus souvent mis sur la beauté physique au détriment des autres aspects. Donc pour combler ce vide et en même temps aider la jeune fille dans son émancipation, son cursus scolaire et la politique de l’égalité des sexes, le comité Miss Inter collégienne veut s’appesantir sur l’aspect éducationnel et culturel. Le besoin de promouvoir la formation des jeunes filles dignes et cultivées, tant intellectuellement que moralement, nous a paru crucial et indispensable. D’où cette initiative Miss Inter collégienne qui prend en charge la jeune fille entre l’adolescence et la maturité dans les cercles notamment le collège et le lycée qui lui apportent les premiers véritables enseignements qui déterminent pour toujours son avenir.

Togoforum : Quels sont les objectifs que vous poursuivez ?
M. Radji Latifou :
Cette première édition ainsi que les autres qui se dérouleront chaque année ont pour ambitions d’encourager la jeune élève du collège et du lycée à prendre conscience de son éducation, de sa vie professionnelle future et sociale qui débutent fondamentalement à ce stade de l’éducation, de redorer les valeurs ménagères et familiales en déperdition dans les ménages. Aussi nous sommes-nous fixés pour objectifs de donner très tôt à la jeune fille l’aisance et l’habitude de prise de parole en public, de développer sa faculté intellectuelle en consacrant une part à la culture générale etc.

Comment se fera le choix des candidates et peut-on avoir  une idée sur le processus d’organisation dans l’espace et dans le temps ?

Avant l’apothéose qui aura lieu le 16 août 2008 au Palais des Congrès de Lomé, le comité national, à travers ses démembrements locaux, procède au choix des candidates qui devront représenter les établissements scolaires de l’intérieur du Togo à la phase finale. Des castings sont organisés dans les villes où il n’y a pas encore eu sur le plan local ce genre d’élection.

Togoforum : Quels sont les critères de sélection et le mandat de la Miss ?
M. Radji Latifou :
Pour être désignée, outre la beauté et l’élégance physique, il faut la maîtrise de l’enseignement et de l’éducation de ménage en l’occurrence les travaux ménagers, l’accueil, le savoir-faire culinaire, la connaissance des us et coutumes d’origine etc. et la maîtrise des connaissances générales dans le domaine de la santé, du civisme, des droits des enfants, de la promotion de la femme, de la politique… En ce qui concerne le mandat, la plus belle collégienne désignée parmi les 20 candidates dont 10 à Lomé et 10 à l’intérieur du pays représentera pour une année entière la collégienne modèle.

Togoforum : Quelles sont les activités qu’elle pourrait mener à l’issu de son élection ?
M. Radji Latifou :
A l’issue de son élection, le comité s’emploiera pour qu’elle soit associée à tous les grands événements ayant trait à l’éducation, au social, à la santé et à l’humanitaire. Elle jouera aussi un rôle important dans la lutte contre l’exploitation et la maltraitance des enfants et contre les IST et VIH/SIDA.

Togoforum : Quels sont les avantages que prévoyez-vous lui accorder ?
M. Radji Latifou :
Les avantages à accorder à la miss et à ses dauphines sont multiples. Avec le soutien des partenaires et sponsors, le comité d’organisation ambitionne offrir à l’élue et à ses dauphines un lot de matériel et surtout plusieurs opportunités de formation.

Pour la miss inter collégienne 2008, nous prévoyons une moto avec casque plus assurance, une opportunité de formation en conduite, trois mois de formation et d’initiation aux NTIC, une bourse annuelle de 180000 FCFA, des fournitures scolaires, trois passeports des centres culturels français, américain et allemand, la prise en charge des frais de scolarité pendant l’année du mandat, des lots de gadgets offerts par les partenaires et sponsors. Quant à la 1e dauphine, elle bénéficiera des mêmes avantages moins la moto et la formation en conduite. Enfin la 2e dauphine aura une bourse annuelle de 120000 FCFA en plus des fournitures scolaires, de la prise en charge des frais de scolarité pendant l’année de mandat, trois passeports des centres culturels français, américain et allemand et d’autres lots de gadgets.

Togoforum : Dites-nous les conditions générales de participation et le dossier à fournir.
M. Radji Latifou : Pour participer à l’élection, il faut être régulièrement inscrite dans un collège ou un lycée du Togo pendant l’année scolaire de l’élection, être togolaise de naissance ou de nationalité et avoir entre 16 et 22 ans, se munir d’une autorisation parentale pour les moins de 18 ans, être de bonne moralité et célibataire sans enfant et libre de tout engagement.

En ce qui concerne le dossier à fournir, il faut une fiche d’inscription dûment remplie, une photo portrait, une photo sur pied, une copie de la carte scolaire, une autorisation parentale pour les moins de 18 ans.

Togoforum :
Votre mot de fin ?
M. Radji Latifou : Nous lançons un appel à tous les partenaires et sponsors à mettre la main à la pâte pour une réussite parfaite de ce nouveau concept culturel qu’est miss inter collégienne. Nous voulons aussi profiter de l’opportunité pour remercier ceux qui se sont engagés à nous assister moralement, matériellement et financièrement pour la promotion de la valeur de la jeune fille. Nous sollicitons également le soutien des ministères de la Culture, de l’Education et de la Promotion de la Femme.

Togoforum : Merci M. le président
M. Radji Latifou : C’est moi qui vous remercie.

 
Retourner à la page Accueil

Interviews

Bassirou Ayéva : «Nos artistes traditionnels méritent valorisation, promotion, et reconnaissance»
Me Madji Yawovi Agboyibo, Ex-président du CAR: « Entre partenaires, la construction d’une alternative efficace pour l’alternance en 2010 passe par le renvoi mutuel de l’ascenseur ».
Nadim M. Kalife : «Tout d’abord, il nous manque toujours la mise en place de la COUR des COMPTES prévue dans la Constitution, et cela traîne depuis 1974»
La science fiction de l’Honorable Voulé Frititi : «L’âge limite de fonction présidentielle doit être fixé à 65 ans…»
Comi Toulabor : « Faure comme son père n’est pas là pour construire des ponts, des écoles, des routes, des hôpitaux »
M. Radji Latifou, président du comité Miss Inter collégienne : « Encourager la jeune élève à prendre conscience de son éducation »
Gabriel Dosseh-Anyron : Il serait contre productif de vouloir faire croire à la population que ces Consultations sont une rnanoeuvre
Odile Biyidi : Sarkozi n'a aucune politique africaine
Bibish Môlah : En Concert le 14 Juin 2008 á Düsseldorf
Education nationale : L'Honorable député Voulé-Frititi explique les causes profondes de la mauvaise santé de l'école au Togo
Gilbert Atsu de la NDP : « Il est tout à fait judicieux de limiter l’âge pour les candidats à l’élection présidentielle »
A propos de la crise à la Fédération : « Ne pas respecter nos statuts, c’est renier notre identité. La FIFA ne respectant pas nos statuts, renie notre identité»
Maître Yawovi Agboyibo : Au nom de sa conception biologique de la lutte, le leader de l'UFC s'emploie à éliminer les autres leaders
Paul Ayivon : «C’est d’une voix unie depuis l’étranger que nous pourrons avoir un impact, aussi petit soit-il, sur les grandes décisions de notre gouvernement»
M Kofi Yamgnane : «Charles Debbasch, alias Koffi SOUZA, n'est pas seulement le CHEF du clan des Blancs» au service du régime togolais, il est en réalité surtout le vrai chef de l'Etat togolais !»
Bawara : Nous envisageons avec le soutien de l’UE la tenue d’un Forum des Togolais de l’Extérieur
Interview avec Kangni Alem : La neutralité politique est une posture mensongère
Maître Martial Akakpa : Martial Akakpo présente l'observatoire togolais de la bonne gouvernance et revient sur l'affaire Moévi
M Victor Alipui repond aux questions de togoforum.com : «C’est une supercherie. Les élections législatives n’auront pas lieu le 5 août 2007»
Interview de Togoforum à M. Tchassona Traoré : Depuis que notre parti est né, nous n’avons pas de relation particulière avec le PDR qui, pour nous, reste une formation politique comme toute autre
Monsieur Antoine Bodjona s'entretient avec togoforum : « Quelques fois aussi il ne faut pas se plaindre d’être un parent d’un membre du parti adverse »
Entretien avec le Docteur Thierno Maadjou Sow de Guinée : « Aucun guinéen n’est plus prêt á se faire tricher » et je vous dis que l’expression est devenue générale
L’Honorable Frititi Voulé repond aux questions de togoforum : « La célébration du 13 Janvier dans ses formes originelles n’a plus sa raison d’être… »
CTR : togoforum tend son micro à M. Isidore LATZOO du Comité togolais de résistance
UFC : Jean-Pierre FABRE de l'Union des forces de changement répond aux questions de Togoforum
Monsieur Kofi FOLIKPO de PYRAMID of YEWEH : Monsieur Kofi FOLIKPO repond aux questions de togoforum.com
Entretien avec Monsieur Comi Toulabor : Echec ou réussite du dialogue : tout est fonction de quel bout de la lorgnette où on se trouve pour apprécier
UFC: Causerie avec Monsieur Elliot Ohin, Représentant de l’Union des Forces de Changement (UFC) en Amérique du Nord
Réponses du Professeur Léopold M. GNININVI, SG de la CDPA, aux questions de Togoforum
Entretien de togoforum avec M. Alex BINIZI, SG de l’A.P.U.A.-FRD
Péré: Désormais, avec le parti qui naît, les choses ne font que commencer et tout espoir est permis. Que Dieu bénisse et protège le Togo !
Causerie avec le Prof. Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Secrétaire Général de la LTDH
Interview exclusive de Me Dégli au "Forum de la Semaine"
Les dernières élections belges et européennes analysées par Monsieur Labitey Combey Vioto
Quel bilan de 13 ans de lutte pour la démocratie au Togo et quelles perspectives d'avenir? Maître  Sitti analyse
Après les Elections Présidentielles du 1er juin 2003, M. Dahuku Péré s'entretient avec togoforum
Gilchrist Olympio s'entretient avec RFI après le rejet de sa candidature
Laurent Lawson du CTSD
Le Journaliste Abass M. S
sur la presse privée au Togo
Apédo-Amah dissèque la politique togolaise et ses acteurs
Regard croisé sur le théâtre en Afrique
Causerie avec Elizabeth Bouetard
Entretien avec La Compagnie "Le Roseau du Burkina Faso
Interview avec le Porte-Parole du PSR, le Professeur Wolu Kouami
Un éclairage  sur les questions monétaires actuelles avec le Professeur Jérémie Mbow KADOUMTA
Entretien avec l'avocat de M. Agboyibo, Me Kodjo APEVON
Interview accordée par Monsieur Bassirou Ayéva
 

 

© 2005  www.togoforum.com All rights reserved

ARCHIVES